Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Les 21 domaines > 05. Prix > Prix à la consommation

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 05. Prix

Prix à la consommation

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

Entre le 01/01/2021 et le 31/12/2022 (domaine 05_02) : 19 actualité(s)

En février, l'indice genevois des prix à la consommation progresse de 0,7 % en un mois et s'établit à 101,9 points (décembre 2020 = 100). Par rapport à février 2021, il augmente de 1,9 %. La variation annuelle moyenne se fixe à + 0,7 %.

La variation annuelle est ainsi proche du seuil supérieur de ce qui est considéré par la Banque nationale suisse comme la stabilité des prix, à savoir 2 %. A noter cependant qu'une partie non négligeable de cette variation s'explique par l'évolution des prix de l'énergie et des carburants (+ 3,0 % en un mois ; + 16,0 % en un an), considérés comme particulièrement volatils. La variation annuelle de l'indice du renchérissement sous-jacent, qui fait abstraction des produits frais et saisonniers ainsi que de l'énergie et des carburants, s'établit à + 1,4 % (+ 0,6 % en un mois).

L'inflation touche autant les biens (+ 0,9 % en un mois ; + 2,5 % en un an) que les services (+ 0,5 % en un mois ; + 1,5 % en un an). A noter que les biens et services de l'étranger (+ 1,6 % en un mois ; + 4,4 % en un an) enregistrent une hausse plus importante que ceux du pays (+ 0,4 % en un mois ; + 1,2 % en un an).

Le renchérissement mensuel concerne la quasi-totalité des groupes de dépenses, à l'exception de la santé (stabilité en un mois ; - 0,5 % en un an) et de l'enseignement (pas de relevé en février ; + 0,6 % en un an). Le groupe transports (+ 3,0 % en un mois ; + 10,6 % en un an) exerce l'effet le plus marqué sur l'indice total. Dans ce groupe, divers postes enregistrent de fortes hausses : les transports aériens (+ 36,4 % en un mois ; + 59,0 % en un an), le carburant (+ 4,9 % en un mois ; + 18,9 % en un an), les voitures d'occasion (+ 2,2 % en un mois ; + 13,1 % en un an) et la location de véhicules personnels (+ 35,1 % en un mois ; + 77,9 % en un an). Le loyer du logement (+ 0,6 % par rapport au dernier relevé au mois de novembre ; + 1,2 % en un an) exerce également un effet notable sur l'indice total en raison de son poids important dans le budget des ménages. Le mazout (+ 8,4 % en un mois ; + 49,2 % en un an) explique en partie l’augmentation de l'indice de l'énergie (+ 2,2 % en un mois ; + 13,9 % en un an) et la parahôtellerie (+ 13,2 % en un mois ; + 15,2 % en un an) celle du groupe restaurants et hôtels (+ 0,4 % en un mois ; + 2,6 % en un an). La hausse de l'indice du groupe habillement et chaussures (+ 3,4 % en un mois ; + 0,9 % en un an) s'explique par la fin des soldes d'hiver.


Indice genevois des prix à la consommation selon le groupe de dépenses, en février 2022

Prochaine publication sur ce thème : le 1er avril 2022, à 09h00.

Pour en savoir plus

Tableaux et graphiques disponibles sous : Prix à la consommation.



Afficher par page 1