Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Les 21 domaines > 05. Prix > Prix à la consommation

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 05. Prix

Prix à la consommation

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

Entre le 01/01/2021 et le 31/12/2022 (domaine 05_02) : 19 actualité(s)

En janvier, l'indice genevois des prix à la consommation reste stable en un mois et se maintient à 101,2 points (décembre 2020 = 100). Par rapport à janvier 2021, il augmente de 1,3 %. La variation annuelle moyenne se fixe à + 0,5 %.

La stabilité de l'indice en un mois est le résultat de plusieurs évolutions de prix divergentes.

Du côté des baisses, les prix de l'habillement et chaussures se replient de 7,7 % en un mois (stables en un an) en raison des soldes d'hiver. Dans le domaine des transports (- 0,5 % en un mois ; + 7,5 % en un an), les tarifs des transports aériens reculent de 14,1 % en un mois (+ 10,7 % en un an) et ceux de la location de véhicules personnels de 24,6 % en un mois (+ 34,7 % en un an). Si les tarifs des transports aériens enregistrent régulièrement un fléchissement à cette période de l'année, la baisse en janvier 2022 est nettement plus marquée que ces dernières années. Ces replis sont partiellement contrebalancés par la hausse du prix d'achat des voitures d'occasion (+ 3,5 % en un mois ; + 10,0 % en un an). Les tarifs des communications réseau fixe diminuent de 13,1 % en un mois (+ 5,6 % en un an). L'indice du groupe équipement et entretien ménager (- 0,3 % en un mois ; + 1,7 % en un an) fléchit principalement en raison des promotions sur les produits de lessive et de nettoyage (- 3,8 % en un mois ; - 1,1 % en un an).

Du côté des hausses, l'hôtellerie (+ 12,6 % en un mois ; + 10,7 % en un an), dont les tarifs progressent régulièrement à cette période de l'année, exerce l'effet le plus marqué sur l'indice total. L'énergie renchérit de 3,1 % en un mois (+ 12,6 % en un an), surtout sous l'effet de l’augmentation des prix du mazout (+ 9,6 % en un mois ; + 42,6 % en un an) et de l'électricité (+ 1,5 % en un mois comme en un an). L’accroissement du prix du mazout s'explique par la transition obligatoire vers le mazout écologique (l'utilisation du mazout extra-léger sera interdite dès le 1er juin 2023) et par la hausse de la taxe sur le CO2 de 96 à 120 francs par tonne de CO2 dès janvier 2022. L'indice des boissons alcoolisées et du tabac progresse de 0,8 % en un mois (+ 1,4 % en un an) en raison de la fin des promotions de fin d'année sur le vin mousseux.


Indice genevois des prix à la consommation selon le groupe de dépenses, en janvier 2022

Prochaine publication sur ce thème : le 3 mars 2022, à 09h00.

Pour en savoir plus

Tableaux et graphiques disponibles sous : Prix à la consommation.



Afficher par page 1