Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Actualités

Statistiques cantonales

Actualités


Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1 2 3 4 | Suivant »

Entre le 01/01/2024 et le 31/12/2024 (domaine ) : 68 actualité(s)

En 2023, le nombre de nouvelles demandes d’asile continue sa progression pour la troisième année consécutive. Les flux migratoires se sont notamment intensifiés en raison de l’affaiblissement des économies des pays d’origine, ou de transit habituel, des requérants d’asile. A noter que les citoyens qui quittent leur patrie pour des raisons économiques ont de très faibles perspectives d'obtenir un statut de réfugié.

Par ailleurs, en 2023, la Suisse a assoupli le droit d’asile aux femmes afghanes qui peuvent désormais être considérées comme victimes de discrimination et de persécution dans leur pays. Le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) permet dès lors un réexamen de leur dossier pour leur accorder éventuellement un statut de réfugiée. A la suite de cette décision, de nombreuses Afghanes titulaires d'une admission provisoire et séjournant en Suisse depuis plusieurs années ont déposé une nouvelle demande d'asile en Suisse en 2023.

Au total, 30 223 demandes d’asile ont été déposées en Suisse (24 511 en 2022 et 14 928 demandes en 2021), dont 670 ont été attribuées au canton de Genève (472 attribuées en 2022 et 369 en 2021). Les personnes ayant été attribuées au canton de Genève proviennent principalement d'Afghanistan (257), de Turquie (148), d'Erythrée (98) et de Syrie (38).

Aux demandes d’asile s’ajoutent les demandes de protection provisoire dont la quasi-totalité proviennent de ressortissants ukrainiens. A l’échelon de la Suisse, ce type de demandes s’élèvent à environ 23 000 en 2023 (contre près de 75 000 en 2022). Parmi elles, 1 257 ont été déposées à Genève (4 232 en 2022).

A fin 2023, 8 679 personnes figurent dans le « processus asile » dans le canton, dont 4 274 personnes bénéficient du statut de protection provisoire (permis S) attribué aux réfugiés fuyant la guerre en Ukraine et 155 personnes avec une demande de permis S pendante. Le reste est constitué de 1 092 requérants (permis N) dont le dossier est en cours de traitement à fin décembre 2023 et de 3 158 personnes bénéficiant d’une admission provisoire (permis F), dont 1 933 sont potentiellement actives. Un peu plus d’un quart d’entre elles (491 personnes) exercent effectivement une activité lucrative dans le canton.

Personnes relevant du domaine de l'asile et réfugiés reconnus, depuis 1994

Pour en savoir plus

Tableaux et graphiques disponibles sous : Migration et intégration.



Afficher par page 1 2 3 4 | Suivant »