Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 06. Entreprises, emploi et commerce extérieur

Entreprises et emploi

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

Entre le 01/01/2021 et le 31/12/2022 (domaine 06_02) : 18 actualité(s)

En 2018, dans le canton de Genève, le nombre de contribuables personnes morales (PM) se fixe à 35 721. Cette catégorie de contribuables affiche un bénéfice net total dans le canton de 51,147 milliards de francs et un capital propre total dans le canton de 199,917 milliards de francs. Elle génère un impôt cantonal et communal sur le bénéfice et le capital (ICC) de 2,078 milliards de francs.

Trois branches concentrent 59 % de cet impôt : les services financiers (24 %), le commerce de gros (19 %), qui englobe une partie des activités de négoce, et l'horlogerie (16 %).

Par ailleurs, 17 % de l'impôt fédéral direct (IFD) prélevé par le canton pour le compte de la Confédération revient au canton, soit 0,242 milliard de francs. En ajoutant cette somme à l'ICC, les recettes fiscales liées aux personnes morales et revenant au canton atteignent 2,321 milliards de francs en 2018.

Le nombre de contribuables progresse de manière continue depuis 2009, date des plus anciens résultats comparables disponibles. Il augmente de 3,9 % entre 2017 et 2018, en accélération par rapport à l'année précédente (+ 3,1 %). De nature volatile, le bénéfice net total dans le canton augmente de 19,4 % entre 2017 et 2018, après une hausse de 7,2 % entre 2016 et 2017.

En revanche, le capital propre dans le canton se replie de 7,3 % entre 2017 et 2018, après un bond de 15,8 % une année auparavant.

Le montant des impôts cantonaux et communaux sur le bénéfice et le capital (ICC) s'accroît de 6,7 % entre 2017 et 2018 (+ 7,2 % entre 2016 et 2017). Il augmente dans les trois principales branches économiques : + 13,7 % pour les services financiers, + 6,5 % dans le commerce de gros et + 1,1 % dans l’horlogerie. Il recule en revanche dans les transports ou les activités associatives (respectivement - 58,1 % et - 25,1 %), tandis qu’il augmente fortement dans les activités immobilières et les activités informatiques (respectivement + 39,4 % et + 25,7 %).

Impôt cantonal et communal sur le bénéfice et le capital, depuis 2009

Pour en savoir plus

Tableaux et graphiques disponibles sous : Entreprises et emploi.



Afficher par page 1