Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Les 21 domaines > 03. Travail et rémunération > Activité professionnelle et temps de travail

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 03. Travail et rémunération

Activité professionnelle et temps de travail

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

Entre le 01/01/2022 et le 31/12/2022 (domaine 03_02) : 4 actualité(s)

En 2021, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a enregistré 7 288 entrées d’actifs étrangers occupés dans le canton de Genève. Il s’agit d’un flux de travailleurs qui arrivent dans le canton et dont la durée de séjour est fonction de celle du contrat de travail. Dans un contexte encore fragile pour certaines branches, notamment en raison des mesures sanitaires prises pour endiguer la pandémie, cet effectif baisse pour la deuxième année consécutive : 945 entrées de moins en 2021 par rapport à 2020, après un recul de 1 585 entrées entre 2020 et 2019, année précédant la pandémie de Covid-19 qui comptait 9 818 entrées. Le nombre d’entrées en 2021 est le plus faible observé depuis 2009, année des premiers chiffres disponibles.

Parmi les travailleurs au bénéfice d’une autorisation de résidence permanente d’une durée de douze mois ou plus, le repli s’établit à 12 % en une année. Ils représentent 5 651 entrées, soit 78 % du total. Le solde (1 637 entrées ; 22 % du total) se compose des travailleurs non permanents au bénéfice d'une autorisation de moins de douze mois, dont le nombre se replie de 9 %.

En 2021, certaines branches d’activité ont toutefois enregistré un rebond du nombre d’entrées d’actifs étrangers : culture, sports, loisirs (+ 37 %), banques (+ 18 %) et commerce de détail (+ 2 %). En revanche, dans la construction (- 8 %), la branche bureaux de consultation et informatique (- 11 %), qui inclut les agences de placement, et surtout la restauration et hébergement (- 29 %), le recul se poursuit. Dans les services domestiques et le transport routier, où des hausses ont été enregistrées en 2020, le nombre d’entrées chute en 2021 : - 38 % pour la première branche et - 48 % pour la seconde.

Concentrant 5 % des 138 315 entrées d’actifs étrangers occupés dénombrées en Suisse en 2021, le canton de Genève se positionne à la septième place, en recul de trois places par rapport à 2019 et 2020. Le canton de Zurich (19 %) est en première position, suivi du Valais (10 %), des Grisons (9 %), de Berne (8 %), de Vaud (8 %) et d’Argovie (6 %).

Le nombre d'entrées d’actifs étrangers occupés correspond à un flux de travailleurs qui arrivent dans le canton et dont la durée de séjour est fonction de celle du contrat de travail.

Ne sont pas compris dans ces chiffres les personnes habitant hors de Suisse – comme les frontaliers –, les fonctionnaires internationaux ou les personnes relevant du domaine de l’asile. Sont également écartés les travailleurs étrangers « en procédure d’annonce », c’est-à-dire les étrangers provenant de l’Union européenne qui viennent exercer une activité lucrative de courte durée en Suisse (moins de 90 jours) et qui ne sont pas soumis à autorisation, mais qui doivent simplement s’annoncer aux autorités.

Pour en savoir plus

Tableaux disponibles sous : Activité professionnelle et temps de travail.



Afficher par page 1