Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Actualités

Statistiques cantonales

Actualités


Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1 2 | Suivant »

En 2022, les revenus de fonctionnement cumulés des communes genevoises se montent à 3,095 milliards de francs, en francs courants, en hausse de 16,1 % en comparaison avec 2021. Il s'agit de la plus forte augmentation annuelle jamais enregistrée. Les charges de fonctionnement progressent de 10,2 % par rapport à 2021 et s'élèvent à 2,745 milliards de francs. Au final, l'excédent de revenus de fonctionnement en 2022 atteint le montant record de 350 millions de francs. A titre de comparaison, le précédent record remontait à 2008, avec 305 millions de francs.

L'excédent de revenus de fonctionnement (350 millions de francs), les amortissements (302 millions de francs) et les mouvements de fonds (- 7 millions de francs) composent l'autofinancement qui se monte à 645 millions de francs en 2022. En rapportant ce montant aux 317 millions de francs d'investissements nets, le degré d'autofinancement est de 203,3 % pour l'ensemble des communes genevoises. L'excédent de financement atteint 328 millions de francs. Comme pour l'excédent de revenus de fonctionnement, il s'agit d'un montant record, le précédent datant de 2008 avec 270 millions de francs.

Cet excédent de financement s’explique essentiellement par des revenus fiscaux élevés, qui s'établissent à 2,283 milliards de francs en 2022, en progression de 13,3 % en un an. Ils se composent de l'impôt sur les personnes physiques, qui représente 70 % du total (+ 14,2 % en un an), de l'impôt sur les personnes morales (16 % du total ; + 12,9 % en un an), de la taxe professionnelle communale (9 % du total ; + 9,2 % en un an), du fonds de péréquation des personnes morales (4 % du total ; + 10,4 % en un an) et de l'impôt sur les chiens (moins de 1 % du total ; + 18,9 % en un an).

La dette brute des communes genevoises recule de 2,0 % par rapport à 2021 et s'établit à 2,856 milliards de francs (soit 5 515 francs par habitant). Il s'agit de la première baisse annuelle de la dette brute depuis 2010. En déduisant le patrimoine financier (qui comprend les actifs détenus pouvant être vendus sans entraver l'exécution des tâches publiques) de la dette brute, on obtient la dette nette. En 2022, elle est négative et correspond donc à une fortune nette de 4,191 milliards de francs (8 094 francs par habitant), soit une augmentation de 12,8 % en un an.

Pour en savoir plus

Tableaux disponibles sous : Administration et finances publiques.

Des données financières détaillées sur les communes genevoises sont disponibles sur le site du Service de surveillance des communes : https://www.ge.ch/informations-financieres-communes-genevoises.


Dans le reste de l'actualité

Entre le 01/01/2024 et le 31/12/2024 (domaine ) : 34 actualité(s)

Afficher par page 1 2 | Suivant »