Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Actualités

Statistiques cantonales

Actualités


Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1 2 3 | Suivant »

En 2022, 33 481 personnes, cumulant 1 387 765 jours de travail, ont été enregistrées par une procédure d'annonce dans le canton de Genève. Si le nombre de personnes était plus élevé de 2016 à 2019, en termes de nombre de jours de travail, c'est le total le plus haut depuis que la procédure existe, en 2005. Converti en équivalent plein temps (EPT), le travail sur annonce représente 3 802 emplois, soit environ 1 % des EPT recensés dans le canton.

En Suisse, 2022 représente un pic tant pour les personnes (264 940) que pour le nombre de jours (10 710 840). Genève est le canton qui compte le plus grand nombre de jours en lien avec le travail sur annonce. Il est suivi par Vaud et Zurich.

L’année 2022 marque la fin de la parenthèse Covid-19, quand le travail sur annonce s’est effondré (- 31 % de jours de travail entre 2019 et 2020). Ainsi, la reprise observée en 2021 (+ 17 %) s'accélère en 2022 (+ 31 %).

Globalement, entre 2019 et 2022, le nombre de jours est moindre dans les secteurs primaire (- 8 %) et secondaire (- 27 %), mais supérieur dans le secteur tertiaire (+ 16 %). C’est dans les activités de service de l'emploi (+ 143 341 jours) que le nombre de jours s’accroît le plus par rapport à 2019. Cette branche, qui atteint un niveau record en 2022, est la plus pourvue depuis le début des enregistrements. Elle concerne principalement les personnes engagées via des agences de placement dont on ne connaît pas l’activité exercée réellement. Par ailleurs, le nombre de jours augmente notamment dans l'hôtellerie et restauration (+ 21 752), la santé et l'action sociale (+ 15 631) ou le nettoyage industriel et domestique (+ 13 339). A l’opposé, il baisse dans la construction (- 44 716), les prestations de services spécifiques telles le conseil juridique (- 24 212) ou l'industrie manufacturière (- 24 177).

Depuis l’entrée en vigueur du deuxième volet de l’accord bilatéral avec l’Union européenne sur la libre circulation des personnes, au 1er juin 2004, les étrangers qui viennent exercer une activité lucrative de courte durée en Suisse (moins de 90 jours) ne sont plus soumis à autorisation, mais doivent simplement s’annoncer aux autorités : c’est la procédure d’annonce. Par un accord spécial, les ressortissants du Royaume-Uni continuent à bénéficier partiellement d’une procédure simplifiée après le Brexit.


Graphique Nombre de jours ouvrables des personnes tenues de s'annoncer, selon le secteur économique, depuis 2006

Pour en savoir plus

Tableaux et graphiques disponibles sous : Activité professionnelle et temps de travail.



Dans le reste de l'actualité

Entre le 01/01/2023 et le 31/12/2023 (domaine ) : 43 actualité(s)

Afficher par page 1 2 3 | Suivant »