Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Les 21 domaines > 05. Prix > Prix à la consommation

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 05. Prix

Prix à la consommation

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

En juin, l'indice genevois des prix à la consommation progresse de 0,4 % en un mois et s'établit à 104,0 points (décembre 2020 = 100). Par rapport à juin 2021, il augmente de 3,2 %. La variation annuelle moyenne se fixe à + 1,5 %.

Pour le quatrième mois consécutif, la variation annuelle est supérieure au seuil de ce qui est considéré par la Banque nationale suisse comme la stabilité des prix, à savoir 2,0 %. Au mois de juin, la variation annuelle est même nettement supérieure à ce seuil. A noter cependant qu'une partie importante de cette variation s'explique par l'évolution des prix de l'énergie et des carburants (+ 3,8 % en un mois ; + 31,2 % en un an), considérés comme particulièrement volatils. La variation annuelle de l'indice du renchérissement sous-jacent, qui fait abstraction des produits frais et saisonniers ainsi que de l'énergie et des carburants, s'établit à + 1,9 % (stable en un mois).

Plus de la moitié du renchérissement en un mois s'explique par l'indice du groupe transports (+ 2,4 % en un mois ; + 15,7 % en un an), qui s’accroît du fait des hausses du prix du carburant (+ 7,5 % en un mois ; + 33,2 % en un an), des tarifs de location de véhicules personnels (+ 62,7 % en un mois ; + 86,8 % en un an) et des transports aériens (+ 3,4 % en un mois ; + 83,1 % en un an). Dans le groupe alimentation et boissons non alcoolisées (+ 1,1 % en un mois ; + 1,7 % en un an), les prix des légumes frais et champignons (notamment les poivrons, les concombres et courgettes, ainsi que les légumes choux) et des fruits (notamment le raisin, les fruits secs et les noix) augmentent considérablement. Parmi les autres évolutions à la hausse, mentionnons le mazout (+ 7,5 % en un mois ; + 91,8 % en un an), qui est à l'origine du renchérissement de l'énergie (+ 2,3 % en un mois ; + 30,2 % en un), et les voyages à forfait (offres touristiques combinant plusieurs prestations, par exemple le transport et l'hébergement ; + 6,3 % en un mois ; + 12,8 % en un an), qui expliquent la progression de l’indice du groupe loisirs et culture (+ 0,3 % en un mois ; + 1,7 % en un an).

Les prix des boissons alcoolisées reculent de 2,8 % en un mois (+ 1,5 % en un an) en raison de diverses promotions et ceux de l'habillement diminuent de 1,4 % en un mois (+ 1,7 % en un an) sous l'effet du début des soldes d'été.


Indice genevois des prix à la consommation selon le groupe de dépenses, en juin 2022

Prochaine publication sur ce thème : le 3 août 2022, à 09h00.

Pour en savoir plus

Tableaux et graphiques disponibles sous : Prix à la consommation.


Dans le reste de l'actualité

Entre le 01/07/2022 et le 31/12/2022 (domaine 05_02) : 2 actualité(s)

Afficher par page 1