Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Les 21 domaines > 01. Population > Langues et religions

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 01. Population

Langues et religions

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

A la question « de quelle Eglise ou de quelle communauté religieuse faites-vous partie ? », 42 % de la population résidante permanente du canton de Genève âgée de 15 ans ou plus répond « aucune », en moyenne sur la période 2015-2019. Un tiers (33 %) des répondants affirment appartenir à l’Eglise catholique romaine. Suivent, de loin, les répondants mentionnant faire partie des Eglises et communautés protestantes (9 %), de la communauté musulmane (6 %) et des autres communautés chrétiennes (6 %). Le solde se constitue des personnes disant appartenir à d’autres communautés religieuses (3 %, dont 1 % pour la communauté juive) ou laissant la question sans réponse (3 %).

Pour les 15 à 64 ans, la part des personnes se disant sans appartenance religieuse s’élève à 44 %, alors qu’elle descend à 29 % pour les 65 ans ou plus. Autrement dit, les personnes les plus âgées se déclarent plus souvent d’une appartenance religieuse que les plus jeunes. Dépassant le simple au double, l’écart est particulièrement notable pour les Eglises et communautés protestantes, qui représentent 7 % des 15 à 64 ans contre 18 % des 65 ans ou plus.

Parmi la population de nationalité suisse âgée de 15 ans ou plus, 44 % se disent sans appartenance religieuse et 30 % déclarent appartenir à l’Eglise catholique romaine, alors que, parmi les étrangers, il y a autant de personnes qui se déclarent sans appartenance religieuse (38 %) que de personnes disant faire partie de l’Eglise catholique romaine (37 %). En troisième position, arrivent les Eglises et communautés protestantes pour les Suisses (12 % indiquent en faire partie) et la communauté musulmane pour les étrangers (10 %).

La répartition selon l’origine varie cependant selon le statut migratoire des personnes. Ainsi, la répartition des Suisses naturalisés se différencie de celle des autres Suisses et est plus proche de la répartition observée parmi les étrangers. De même, au sein des personnes étrangères, celles de la deuxième génération se distinguent en mentionnant, pour une majorité d’entre elles, faire partie de l’Eglise catholique romaine (51 %), contre 38 % se déclarant sans appartenance religieuse.

Pour en savoir plus

Tableaux disponibles sous : Langues et religions.


Dans le reste de l'actualité

Entre le 01/07/2021 et le 31/12/2022 (domaine 01_06) : 2 actualité(s)

Afficher par page 1